SÍGUENOS
BOLETÍN DE NOTICIAS
Suscríbete para recibir nuestro boletín de noticias.
18 / Agosto
Matelas géosynthétique Geomatress contre l’érosion sur ouvrages hydrauliques

Le contrôle de l’érosion est un problème persistant depuis de nombreuses années sur les ouvrages de génie civil et hydraulique. Il existe différents types d’érosion dans les lits : érosions à pied d’ouvrage, érosion de fond et érosion transversale, entre autres. Ces forces sont générées par la force hydraulique. Cet article est consacré aux géosynthétiques contre l’érosion dans les canaux et à la protection du littoral côtier. Généralement, pour résoudre les problèmes d’érosion, il existe des solutions basées sur des structures rigides ou sur des structures semi-rigides accompagnées dans certains cas d’une couverture végétale afin de réduire la vitesse de l’eau et d’obtenir des avantages mécaniques de renforcement du sol grâce aux racines. Les structures dites semi-rigides sont les suivantes:

  • Sacs remplis de sable ou de béton. Principalement utilisés sur des ouvrages de génie hydraulique.
  • Deux géosynthétiques unis, dans lesquels du sable est installé, formant une grande section ayant l’apparence de longs tuyaux.
  • Couches parallèles en non-tissé. Il s’agit dudit matelas ou de la couche, formé de deux géosynthétiques parallèles unis par différents brins.

Afin d’atténuer les effets de l’eau sur ce type de constructions, on utilise un modèle de non-tissé connu sous le nom de matelas en géosynthétique. Texdelta fabrique le Geomatress, produit composé de deux géosynthétiques unis, dont l’espace intérieur est rempli de béton, et qui donne aux constructions une haute protection contre l’érosion dans différents types de structures. Ce géosynthétique en polyester ou nylon est un sac continu de deux couches de matériau non-tissé cousu, et forme différentes poches ou cellules. Il est généralement rempli de ciment, mais on peut aussi utiliser du sable ou tout autre matériau pouvant être pompé. De plus, on devra évacuer la plus grande quantité d’eau possible pour que le ciment soit plus dur et plus fort. Ce géosynthétique est fabriqué généralement en une largeur d’environ 5 mètres, et sa longueur dépend des caractéristiques du projet. Il dispose généralement d’une résistance de 50KN/m, et l’ouverture des pores sur les points de drainage ou du filtre est généralement de 0,2 < O90 < 0,5 mm. Ses applications sont diverses, puisqu’il permet de travailler sur ou sous l’eau. C’est une solution qui demande une installation simple et qui demande moins de maintenance tout en offrant une plus grande durabilité que les structures rigides. Par conséquent, cette solution s’avère comme une alternative bon marché et extrêmement compétitive.

Avantages du matelas géosynthétiqueGeomatress

On compte parmi ses principaux avantages:

  • Il constitue une protection sûre et durable pour des infrastructures hydrologiques, hydrauliques et industrielles, aussi bien dans les domaines civil que militaire.
  • Ce type de géosynthétique garantit une protection contre l’érosion sur les talus, les fonds et les berges, sur laquelle il est même possible d’installer des couvertures végétales. Une autre application, de type temporaire, est la protection des bassins des lacs ou des rivières sous lesquels sont construits des tunnels.
  • Il est très pratique et facile à transporter jusqu’au lieu de mise sur chantier.
  • Il est utilisable en zones inondées.
  • Il prévient l’affaiblissement côtier sur la ligne littorale dû aux effets d’érosion des courants de l’eau et des vagues.
  • Il renforce les talus et les flancs présentant un relief compliqué, en empêchant complètement leur déplacement.
  • Les sections du géosynthétique unies entre elles après le remplissage du béton créent une structure unique, qui ressemble ou imite les conditions topographiques de la zone renforcée.
  • Avantages dans la réduction du coût de construction :
    • La facilité, le faible volume/taille et le bas coût de son transport jusqu’au lieu de destination.
    • Le remplissage direct sur le lieu de construction.
    • La réalisation des travaux de construction en zones inondées.
    • La réduction des frais d’exécution sur les chantiers de construction : réduction des heures de travail de machines, outils et main d’œuvre.

Applications du géosynthétique pour problèmes d’érosion

Bien que cet article mentionne le Geomatress comme solution pour résoudre des problèmes d’érosion sur ouvrages hydrauliques, ce produit est aussi utilisé dans d’autres types de structures.

  • Contrôle d’érosion pour talus
  • Revégétation
  • Protection contre l’érosion de jetées
  • Protection des matériaux brise-lames
  • Travaux de réhabilitation
  • Protection de lits de rivière
  • Revêtement de canal
  • Protection de tuyauterie

 

Installation du matelas géosynthétique Geomatress

matelas-geosynthetique-contre-lerosion-sur-ouvrages-hydrauliques

 

  1. Calcul des dimensions du géosynthétique. Le calcul de la longueur nécessaire du géosynthétique devra prendre en compte la longueur du talus ainsi que la longueur de rétraction prévue due au remplissage, et les longueurs d’ancrage déterminées dans la conception.
  2. Aplanissement de la superficie. La première phase consiste au terrassement de la superficie, afin qu’il ne reste pas de racines, de pierres ou d’objets coupants.
  3. Union des matelas. Pour l’ancrage des panneaux, on utilise une machine à coudre ou des fermetures éclair, installées en usine. Normalement, le nombre de panneaux composant un matelas est de 3 à 5. Une fois ces matelas étendus sur la superficie du talus, ils sont unis à d’autres selon la même procédure.
  4. Mise sur chantier.Le non-tissé doit être étendu sans être traîné, et ancré provisoirement de telle sorte qu’il se trouve en tension pour être rempli. S’il reste des panneaux à remplir en fin de journée, il est important de poser des poids dessus pour éviter que le vent ne les déplace.
  5. Remplissage du géosynthétique. C’est certainement la phase du processus d’installation qui comporte le plus grand risque. Pour le remplissage, on devra faire deux trous sur la couche supérieure du matériau. La découpe pour le trou devra se faire en direction du talus et au maximum à 5 mètres de la partie la plus inférieure de remplissage. On permettra ainsi l’entrée du tuyau d’alimentation. Si l’on doit remplir les géosynthétiques directement sous l’eau ou dans des épaisseurs de moins de 15 cm, il est fortement conseillé d’introduire les tuyaux d’alimentation avant d’étendre les panneaux. Au fur et à mesure du remplissage du béton, le tuyau s’élève. Ce processus implique plusieurs étapes :
  • La première consiste au remplissage jusqu’à la hauteur d’un panneau.
  • Une fois le premier panneau rempli, on procède à remplir la même partie des autres panneaux.
  • Le remplissage de béton se fait en plusieurs phases.
  • Avant de remplir le dernier niveau d’un matelas, celui-ci devra être unis au matelas suivant, afin d’être rempli à nouveau.
  1. Phase finale. À partir du moment où tous les panneaux sont remplis, on devra les ancrer définitivement et s’assurer que personne ne marche sur le remplissage tant qu’il n’a pas durci.

Voici quelques recommandations pour l’installation du matelas du géosynthétique :

  • Pendant la pose de ce type de géosynthétique rempli de ciment, les matelas sont mis en chevauchement les uns sur les autres ou bien côte à côte afin de permettre leur agencement.
  • Il est très important que le pompage du béton soit uniforme afin d’éviter les sauts de pression qui pourraient créer des ruptures sur le produit.
  • Le remplissage du ciment doit être suffisamment fluide pour gonfler l’épaisseur selon conception.
  • La vitesse à laquelle ce géosynthétique est rempli ne doit pas dépasser les 1,2m/seconde
  • Le béton utilisé pour le remplissage doit avoir une consistance molle.
  • Le béton doit être fin et avoir une résistance à la compression supérieure à 2000 PSI au bout de 28 jours.

Pour plus d’informations, ou connaître les prix et les modalités du matelas géosynthétique DLT Geomatress, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse info@texdelta.com

 

boton-ver-producto-fr

  • 0
  • COMENTARIOS